La mise en bouteille se fait à la propriété, avec notre propre matériel, notre propre groupe de mise, sans intervention de sous-traitant. Nous choisissons donc, le jour de mise, en fonction du calendrier lunaire, pas de filtration, et pas de souffre pendant la mise.

Nos dosages en souffre est régulé tout au long de l’élevage à doses homéopathiques. La quantité de souffre libre dans les vins est extrêmement faible. 

Le choix du liège est très important. Nous n’utilisons que des bouchons naturels du Portugal très haut de gamme, et pour nos cuvées phares, de la fleur de liège de 53 millimètres. Toutes les opérations, quelle qu’elles soient, du travail de la vigne au conditionnement sont faits à la propriété.